Foire aux questions

Le projet

 

C’est une voie qui est uniquement dédiée aux bus et bénéficiant de la priorité aux feux. Ce principe permet une circulation fluide et rapide des bus, qui s’affranchissent des aléas de la circulation (embouteillages, feux rouges, etc.). La partie principale du tracé du projet Bus Entre Seine sera aménagée avec une voie dédiée aux bus dans chaque sens de circulation.

 Le projet consiste à créer des aménagements et à mettre en place de mesures facilitant la circulation des bus entre la gare d’Argenteuil et les gares de Cormeilles-en-Parisis et Sartrouville via le Pont de Bezons. Avec le projet Bus Entre Seine, les lignes structurantes RATP 272 et TVO 3 bénéficieront d’une régularité et de temps de parcours améliorés. Mais de nombreux autres bus profiteront également de ces aménagements.

L’itinéraire de certaines lignes sera retravaillé de manière à profiter de manière optimale des nouveaux aménagements et dans l’objectif d’améliorer l’ensemble du réseau de bus. Les lignes 272 et 3 sont directement concernées, mais d’autres lignes pourront également faire l’objet d’adaptations. Ces réflexions seront précisées dans les étapes ultérieures.

8,5 km de voies dédiées aux bus seront aménagées entre Argenteuil, le Pont de Bezons, le quartier des Indes (Sartrouville) et les Bois-Rochefort (Cormeilles-en-Parisis). Elles permettront des gains significatifs en termes de régularité et de temps de trajets.

 

La circulation des bus sera également facilitée vers les gares de Sartrouville RER et Cormeilles-en-Parisis. Au total, environ 16,5 km de lignes de bus sont donc concernées.

Les besoins de déplacements depuis le pont de Bezons sont multiples, vers Argenteuil, Sartrouville, Cormeilles-en-Parisis et même au-delà. Les études réalisées ont montré que le projet Bus entre Seine permettra de répondre à tous ces besoins, en profitant à de nombreuses lignes de bus parcourant l’ensemble du territoire. Le projet est adapté aux rues traversées et offre une capacité compatible avec le nombre de voyageurs qui l’emprunteront.

Le projet ne prévoit pas d’aménagements au-delà de la gare de Cormeilles-en-Parisis.

Les mesures d’accompagnement envisagées afin d’améliorer la régularité des bus vers les gares de Sartrouville et Cormeilles-en-Parisis comprendront notamment un système de détection des bus pour qu’ils aient la priorité aux feux. Ils passeront directement au vert à l’arrivée des bus.

 

Des stations seront également réaménagées pour être plus visibles et confortables, et faciliter la montée et la descente des voyageurs. Enfin le fonctionnement des lignes concernées sera étudié finement en vue de proposer des aménagements qui leur permettront de circuler plus facilement aux carrefours (couloirs d’approche par exemple).

 

Le contenu précis de ces mesures fera l’objet d’études détaillées à la suite de la concertation, et sera présenté lors de l’enquête d’utilité publique.

 Le projet prévoit que des itinéraires cyclables soient créés le long des nouvelles voies bus, soit sur environ 8 km. Ces aménagements cyclables seront de plusieurs types : itinéraires dédiés en piste ou bande cyclable, couloirs de bus accessibles aux cycles et zones 30. Des stationnements sécurisés Véligo sont déjà implantés au niveau des gares de Cormeilles-en-Parisis, Sartrouville, et Argenteuil pour un total de 252 places auxquelles s’ajoutent les 60 places créées en 2017 en gare du Val d’Argenteuil. D’autres stationnements pour les vélos seront intégrés au projet le long du tracé.

Sur certaines parties du tracé, l’insertion des voies dédiées aux bus pourraient nécessiter de supprimer des places de stationnement. Des solutions seront étudiées en lien avec les collectivités pour répondre aux enjeux de stationnement et aux besoins de chaque secteur.

L’ensemble des stations desservies par les voies de bus seront réaménagée dans un objectif d’accessibilité totale par les personnes à mobilités réduite. Des stations seront également mise en accessibilité vers Sartrouville RER et Cormeilles-en-Parisis.

Oui. Chaque partie du tracé sera étudiée très précisément au regard des projets locaux, et en lien avec les aménageurs et l’ensemble des acteurs locaux.

Sur certains secteurs, là où les voies ne sont pas suffisamment larges pour implanter les voies bus, des élargissements du profil de rue pourront être nécessaires. Des acquisitions foncières pourront alors être envisagées au niveau des sections les plus contraignantes. Elles seront définies dans les études à venir, suite à l’enquête d’utilité publique. Dans certains secteurs, des élargissements pourraient être réalisés dans le cadre des projets urbains du territoire, indépendamment du projet de transport.

Le financement des études est assuré la Région Île-de-France (50 %) et le Département du Val d’Oise (50%). Le coût du projet est estimé à 115,3 M€. Sur l’ensemble du réseau de transports en commun, Île-de-France Mobilités finance le matériel roulant et les coûts d’exploitation.

 

 

La concertation

 

La concertation va permettre de recueillir l’avis et les propositions des riverains et usagers des transports en commun sur le projet pour en vérifier l’opportunité et l’enrichir dans le cadre des études à venir. Ces avis et propositions pourront aider à préciser le projet.

Île-de-France Mobilités organise la concertation du 19 mars au 20 avril 2018. Vous pouvez rencontrer l’équipe projet d’Île-de-France Mobilités lors de plusieurs temps forts :

 

Deux réunions publiques :

  • à Argenteuil, le mercredi 28 mars, de 19h à 21h, espace Nelson Mandela, 82, boulevard du Général Leclerc ;
  • à Bezons, le jeudi 5 avril, de 19h à 21h, en salle des mariages de l’Hôtel de Ville, 6 avenue Gabriel Péri.

 

Trois rencontres sur le territoire :

  • lemardi20 mars, de 16h30 à 19h, en gare de Cormeilles-en-Parisis ;
  • lemardi3 avril, de 17h à 19h, au terminus du T2 à Pont de Bezons ;
  • lemercredi11 avril, de 9h à 12h, au marché des Indes de Sartrouville.

 

D’autres moyens d’information et d’expression sont également mis à disposition pour recueillir l’avis de tous :

 

  • le dépliant avec coupon réponse préaffranchi diffusé sur tout le territoire et disponible sur le site ;
  • le formulaire sur le site internet ;
  • la carte interactive sur www.bus-entre-seine.fr.

À la suite de la concertation, un bilan de la concertation sera publié. Il orientera les études complémentaires qui affineront le projet. Puis, le projet fera l’objet d’une enquête publique durant laquelle vous pourrez à nouveau vous exprimer sur un projet plus détaillé. Ce sera également le moment des acquisitions foncières qui amorceront des travaux envisagés à horizon 2020.

Retour haut de page
Bus Entre Seine

Bus Entre Seine